Comment fonctionne-t-elle?

Une thermopompe est un appareil électrique capable de transférer la chaleur d’un endroit à un autre. Il ne s’agit pas là d’une technique nouvelle, car les thermopompes sont utilisées depuis des décennies au Canada et ailleurs dans le monde. Les réfrigérateurs et les climatiseurs sont deux exemples bien connus de cette technologie.

Les thermopompes déplacent la chaleur par l’évaporation et la condensation d’un fluide frigorigène (figure 1) qu’un compresseur fait circuler entre deux serpentins. Le frigorigène est évaporé à basse pression dans l’un des serpentins, ce qui lui permet d’absorber la chaleur contenue dans l’air ambiant. Il est ensuite pompé jusqu’à l’autre serpentin, où il se condense à haute pression et libère la chaleur absorbée au début du cycle.

Les réfrigérateurs et les climatiseurs sont deux exemples de thermopompes qui ne fonctionnent qu’en mode refroidissement. Un réfrigérateur est essentiellement un boîtier isolé auquel on a raccordé une thermopompe.

L’évaporateur est situé à l’intérieur du boîtier, habituellement dans le congélateur. La chaleur est absorbée à cet endroit et transférée à l’extérieur, le plus souvent derrière ou sous l’appareil, où est situé le condenseur. Les climatiseurs fonctionnent selon le même principe : ils transportent vers l’extérieur la chaleur qui se trouve à l’intérieur de la maison.

Il est possible d’inverser complètement le cycle d’une thermopompe, de sorte qu’elle puisse régulariser la température de votre maison pendant toute l’année – en la chauffant l’hiver, et en la refroidissant et en la déshumidifiant l’été. Comme le sol et l’air extérieur renferment toujours une certaine quantité de chaleur, la thermopompe peut servir à chauffer la maison même par temps froid. En fait, à –18 °C, l’air contient environ 85 p. 100 de la chaleur qu’il renferme à 21 °C.

Les thermopompes à air extraient la chaleur contenue dans l’air extérieur pendant l’hiver et évacuent la chaleur de la maison à l’extérieur l’été. Ce sont celles que l’on retrouve le plus souvent dans les foyers canadiens à l’heure actuelle. Cependant, des appareils qui puisent la chaleur dans le sol ou dans les eaux souterraines sont de plus en plus courants, surtout en Colombie-Britannique, dans les Prairies et le centre du Canada : il s’agit des thermopompes terre-air ou
eau-air, aussi appelées pompes géothermiques.